L'expert des relations

sociales et syndicales

Vu ... pas vu sur le Net

A Paris, une manifestation unitaire CFDT, CGT, FSU, UNSA.

Vu sur le site CGT(http://www.cgt.fr/06campa/marksetspen/noteconfid.pdf) une" note confidentielle de la direction de Marks et Spencer en date du 13 février 2001 concernant la préparation des conflits à venir ". Qui a dit " fuites " ?

Par ailleurs, on trouve les" rendez-vous manifs 1er mai ", une consultation nationale sur la retraite, (toujours) une campagne Urgence Salaires.

Vu sur le site FO, dont le Comité Confédéral National réaffirme ses valeurs de " Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité "," la liberté contre l’arbitraire et le dogme (du patronat, plus exactement de l’opération refondation sociale du MEDEF, taxée d’idéologie et de mercantilisme), l’égalité contre l’individualisation, la fraternité et la laïcité contre la soumission et le corporatisme " :

- une réaction sur le plan gouvernemental sur les licenciements, intitulée" Restructurations, précarité et licenciements collectifs ", réaction mi-chèvre mi-chou qui conclue que" les dispositions envisagées ne sauraient se substituer à l’action syndicale " ;
- dans la rubrique " Premier Plan " de FO Hebdo, une analyse intitulée" Les plans sociaux déferlent ",
- et en premier point d’actualité, un communiqué sur la fonction publique :" Le Ministre refuse de renégocier les salaires ".

Pas vu d’annonce à propos des manifestations du 1er mai.

Vu sur le site CFDT, un conseil en premier point d’actualité :" Participez au 1er mai près de chez vous ". et deux communiqués sur la" nouvelle progression de la CFDT : + 6,4% d’adhérents pour l’année 2000 ".

- On trouve par ailleurs des sujets de préoccupation proches de ceux de FO, mais évoqués avec moins d’emphase (communiqué du 26 avril) :" Un message pour soutenir les Danone :le geste de soutien est simple : envoyer au PDG de Danone un message par Internet ou carte postale ". qui suit un autre communiqué (6 avril) :" Le boycott des produits Danone est irresponsable ". Sur le même thème, un communiqué intitulé :" Chez Lu, les salariés refusent d’être grignotés " ; - Un communiqué sur les plans sociaux :" des mesures utiles pour certains salariés - Analyse" ; - L’annonce de l’engagement d’une campagne de mobilisation des fédérations de fonctionnaires CFDT :" Fonctionnaires, ne laissez pas les 35 heures se faire sans vous ". - Et des annonces attirant le regard : deux sur la médiatisation de la réduction du temps de travail, concernant le suivi des accords de RTT par la CFDT (le 6 mai sur France 2 vers 8h20 à" Expression directe "), une concernant" L’avenir du syndicalisme "le 1er mai sur LCI. Une annonce sur la manifestation européenne de soutien à Marks & Spencer prévue à Londres le 17 mai.

Vu sur le site CFTC, l’éditorial du Secrétaire général intitulé :" 1er mai : Soyons nombreux auprès des salariés licenciés ! " ;
- un autre éditorial du président sur le temps de travail.
- un dossier sur la CFTC et le monde. Pas vu : autre chose de nouveau.

Vu sur le site CFE-CGC, trois sujets retenus en actualité :

- deux concernant les retraites :" Un dossier pour tout comprendre "et" les conséquences de l’accord du 10 " ;
- un concernant l’épargne salariale :" savoir et comprendre en huit fiches " ;
- une " série " de dossiers Europe dans la rubrique International : Croissance et Europe, Séminaire des Comités d’entreprise européens, La représentation du syndicalisme d’encadrement en Europe, Recours européen contre les 35 heures validé, Secteur public et perspectives européennes, etc.

Et c’est tout.

Vu sur le site UNSA, deux communiqués sur le plan gouvernemental : " Après la présentation des mesures gouvernementales par Elisabeth Guigou, le renforcement des dispositifs existants était nécessaire ", suivi le même jour (24 avril) par un communiqué intitulé " Une continuité qui ne répond pas aux attentes sociales ". Par ailleurs, " l’UNSA confirme sa présence au sein des Galeries Lafayette et d’Intermarché " ainsi que sa " solidarité pour les sinistrés de la Somme " -c’est bien la seule organisation qui souligne ainsi cet événement- , sans oublier une déclaration de son secrétaire général de l’UNSA-Fonctionnaires consécutive aux décisions du ministre de la Fonction publique. Pas vu , entre autres, d’appel à manifester pour le 1er mai.

Pas vu sur le site du MEDEFd’appel à manifester au 1er mai !,
Mais Vu :La réaffirmation par E-A Seillière que" la refondation sociale est plus que jamais la seule issue possible pour notre société et pour la réussite de l’expansion française "position réaffirmée au lendemain de l’analyse négative faite sur le plan gouvernemntal :" L’impasse sur les vrais problèmes "et juste après, le regret quele gouvernement une nouvelle fois joue contre l’emploi, ignore le dialogue social et préconise des mesures manifestement inadaptées au fonctionnement des entreprises dans une économie ouverte (...) en décidant d’alourdir dans la plus parfaite précipitation et pour des raisons politiques la réglementation des licenciements collectifs ". Par ailleurs, dans un autre communiqué, le MEDEF dénonce" de nouvelles confusions, de nouveaux dangers "à propos de la RTT :" L’annulation par le Conseil d’Etat de dispositions relatives à la réduction du temps de travail des cadres confirme le besoin d’une refonte urgente de la loi sur les 35 heures (...) sur au moins 3 points, (...) après avoir tiré le bilan des erreurs de la loi sur les 35 heures ".

Pour la CGPME(http://www.cgpme.net/)" Ce sont encore les PME qui vont payer "et un thème de campagne d’actions :" 35 heures, 35 villes, 35 actions, 35 entreprises , à chacun son ryrthme, 35 heures ? Plus si je veux ! "


ImprimerE-mail