L'expert des relations

sociales et syndicales

Une exposition sur le travail

Jusqu'au 22 juillet, une exposition se tient à Paris sur le travail.

La Cité des sciences et de l’industrie est, à Paris, un lieu de musées et d’expositions tourné vers les sciences pour l’essentiel et, si peu, trop peu, vers l’industrie.

Une exposition est organisée, jusqu’au 22 juillet prochain, sur le thème " Quel travail ? Images d’hier, questions d’aujourd’hui. "

Heureuse initiative donc, qui a pris naissance à Barcelone puis s’est installée à Forbach avant de venir à Paris.

L’exposition développe plusieurs formules :

- l’exposition elle-même : photos, projections et films sont ordonnés par thème, dans une dizaine de petites salles en espaces répartis autour d’un espace central ; - des films et documentaires sur le monde du travail, un thème étant mis en image chaque semaine (exemple : 5 au 10 juin : les mutations du travail ou 12 au 17 juin : la mondialisation) ; - les " débats du jeudi soir " (18h30), là encore autour d’un thème précis ; - des ateliers, parmi lesquels (c’est notre coup de cœur) l’atelier " jeux d’entreprise " qui permet de s’initier aux jeux utilisés dans les stages de formation continue pour comprendre le fonctionnement d’une entreprise (le jeu consacré à l’action sécurité en entreprise nous est apparu particulièrement bien fait) ; - un montage sonore sur " le travail en chansons " nous met à l’oreille les chansons d’hier et d’aujourd’hui sur les métiers, le travail, les luttes sociales.

Au total, l’exposition présente une originalité certaine. Les photos sont particulièrement intéressantes, notamment celles sur les travailleurs migrants ou sur les ateliers d’autrefois.

On regrettera cependant un parti-pris exagéré en faveur de la conception révolutionnaire de l’action collective. Les photos de la révolution bolchevik d’octobre 1917 abondent ; mais on peine à trouver celles de la révolte polonaise de Solidarnosc des années 1980.

En ce début du XXIe siècle, il est encore difficile pour certains (notamment parmi nos chercheurs et nos " scientifiques ") de considérer le travail et les relations sociales hors des grilles de lecture de Marx et Lénine...

ImprimerE-mail