L'expert des relations

sociales et syndicales

La FNSEA en bref

En huit points-clé, les chiffres et informations sur la FNSEA : structures, thèmes d'action, etc.

1-Création

- Le 12 mars 1946.

2-Structures

- Siège : 11, rue de La Baume - 75008 Paris - Tél : 01.53 83 47 47.

- Organisation : environ 20.000 syndicats locaux (par commune), 94 FDSEA (fédérations départementales), 22 FRSEA (fédérations régionales), 38 associations spécialisées par production, 4 sections sociales (Fermiers, Propriétaires, Anciens, Agriculteurs), syndicats jeunes agriculteurs, Assemblée générales (428 membres, Conseil d’administration (67 membres), Bureau (19 membres).

- La FNSEA préside de droit le CAF (Conseil de l’Agriculture française), instance de coordination dont font également partie le CNJA (Centre national des jeunes agriculteurs), la CNMCCA (Confédération nationale de la mutualité, de la coopération et du crédit agricole) et l’APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture).

- Site internet : http://www.fnsea.fr.

3-Le président

- Président : Jean-Michel Lemétayer. Adhésion en 1977, secrétaire général adjoint de la FNSEA en 1996, président en 2001.

4-Les objectifs

- Défense des intérêts professionnels des agriculteurs. D’où le choix du syndicalisme plutôt qu’une autre forme d’action collective.

- Préserver la place de l’agriculture et son avenir dans la société, face aux évolutions de toutes natures.

- Coopérer au plan international pour réduire le déficit alimentaire de la planète.

- Par une agriculture raisonnée, préserver et gérer la nature, dans l’intérêt des agriculteurs et de l’environnement.

- Produire mieux pour un nouveau rapport de l’agriculture avec le reste de la société, au niveau national comme au niveau européen et international.

5-Les thèmes d’action privilégiés

- Défense du revenu global des agriculteurs.

- Lutte contre la diminution excessive du nombre des exploitations agricoles.

- Obtenir une fiscalité adaptée aux spécificités de la production agricole.

- Infléchir la PAC (politique agricole commune de l’Union européenne) en faveur d’une régulation accrue des marchés.

- Maîtriser et encadrer la mondialisation pour qu’elle favorise de développement agricole du plus grand nombre de pays.

6-Le comportement des militants

- Culture de la solidarité et de l’assistance mutuelle.

- Fierté d’appartenance au monde de l’agriculture.

- Recherche d’une nouvelle identité, « la ruralité » et volonté de reconquête d’une dignité.

- Orientation réformiste et constructive.

- Importante capacité de mobilisation, y compris pour des actions déterminées et des démonstrations de force.

(JPEG)

7-Effectifs annoncés

- 320 000 adhérents (sur 764 000 agriculteurs).

8-Affiliations internationales

- Au plan européen, membre du COPA (Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne).

- Au niveau international, membre de la FIPA (Fédération internationale des producteurs agricoles).


ImprimerE-mail