L'expert des relations

sociales et syndicales

L'Union syndicale Solidaires en bref

{{L'Union syndicale Solidaires, dans laquelle les syndicats SUD tiennent une place essentielle, tient son 4ème congrès du 3 au 5 juin prochain à Saint Jean de Monts (Vendée). On trouvera ici, actualisant les données publiées dans notre édition du 7 mars 2002, les dix points-clé permettant de situer l'Union syndicale Solidaires.}}

1. CREATION

- 10 décembre 1981 : Union syndicale - Groupe des dix à partir de 10 syndicats autonomes. 
- 1988 : exclusion ou départ de militants CFDT, notamment dans la santé et dans les PTT, qui créent de nouveaux syndicats : " SUD " (Solidaires - Unitaires - Démocratiques). Les conflits de fin 1995 voient l’extension du mouvement avec Sud Rail et Sud Education. Les conflits de fin 1995 voient l’extension du mouvement avec Sud Rail et Sud Education. 
- 1998 : création de " l’Union syndicale Groupe des Dix - Solidaires ", au sein de laquelle les syndicats SUD sont prépondérants. 
- 2004 : création de l’Union syndicale-Solidaires.

2. STRUCTURES

- Siège national : 93 bis, rue de Montreuil 75011 paris - Tél : 01 58 39 30 20 - Fax : 01 43 67 62 14 
- 44 fédérations ou syndicats nationaux et 83 comités départementaux ou régionaux 
- Site Internet : http://www.solidaires.org/

(JPEG)

4. PRINCIPALES FIGURES DE PROUE

- Christophe AGUITON, créateur de SUD France Télécom, d’AC ! et des « Marches européennes contre le chômage », responsable des relations internationales d’ATTAC, militant de la LCR depuis 1970 
- Annick COUPE, SUD-PTT, ancienne militante maoïste puis féministe. CFDT jusqu’en 1988. Participe à la création de SUD PTT. 
- Thierry RENARD, ancien de l’Organisation Révolutionnaire Anarchiste (ORA) et de la CFDT. Aujourd’hui SUD-PTT. 
- Henri CELIE, ancien de l’ORA et des luttes du Larzac et de la CFDT. Crée SUD-Rail en 1995. 
- Michel GIGAND, ex prêtre ouvrier à Caen, dissident de la CFDT, fondateur de SUD Industrie. 
- Gérard GOURGUECHON, ancien militant PSU, membre du SNUI, fondateur du Groupe des 10, siège au Conseil scientifique d’ATTAC. 
- Pierre KHALFA, ancien militant de la LCR jusqu’en 1979. Syndiqué à la CGT puis à SUD PTT, délégué national adjoint de l’Union Syndicale Solidaires. Membre du Conseil d’administration d’ATTAC (réélu à la suite de la crise du mouvement altermondialiste en 2006).

4. LES OBJECTIFS

- Lien entre défense des salariés et « transformation sociale » 
- « Promouvoir des rapports de coopération dans les relations économiques, en lieu et place de la concurrence exacerbée générée par le libéralisme » 
- Constitution d’un front antilibéral, engagement important dans ATTAC

5. LES THEMES D’ACTION PRIVILEGIES

- Maintien du service public 
- « Interdiction de tout licenciement dans les entreprises qui réalisent des profits » 
- « Statut du salarié garantissant la continuité de revenu et de droits sociaux, y compris dans une situation de hors emploi » 
- Mélange de revendications catégorielles et de thèmes visant à une transformation radicale de la société

6. LE COMPORTEMENT DES MILITANTS

- Pratique de la démocratie directe et du non cumul des mandats. 
- Mise en avant d’un « syndicalisme pur » parfois corporatiste, mais aussi d’aspiration à une recomposition syndicale avec les associations 
- Une stratégie de communication performante. 
- Guérilla juridique et « concession zéro », qui a permis le développement de spécialistes performants en droit du travail parmi les militants. « Nous sommes des opposants et non des partenaires sociaux ». 
- Utilisation du réseau associatif pour développer la visibilité : « Le réseau associatif renforce l’influence, la médiatisation et les moyens d’action des militants » - « Le souci de redéfinir une forme interprofessionnelle différente de ce que font les grands syndicats car les réseaux qui se tissent actuellement se font à côté des organisations syndicales » (Annick Coupé). 
- Mise en place d’un « syndicalisme de terrain, de proposition et d’action »

7. EFFECTIFS REVENDIQUÉS

90 000 adhérents en 2007

(JPEG)

8. ORGANISATIONS MEMBRES

- ALTER (syndicat de pilotes d’Air France) 
- Fédération autonome de l’environnement (FAE) 
- SNABF Solidaires (syndicat de la Banque de France) 
- SNJ (syndicat de journalistes) 
- SNMSAC (syndicat national des mécaniciens au sol de l’aviation civile) 
- SNUCCRF (syndicat de la DGCCRF) 
- SNUI (syndicat des impôts) 
- SNUPFEN (syndicat des Eaux et Forets) 
- Solidaires - Douanes 
- Solidaires Justice 
- SPASMET Solidaires (syndicat de la météo) 
- STCPOA (syndicat de salariés de la Confédération Paysanne) 
- SUD Aérien (syndicat de salariés du secteur aérien) 
- SUD ANPE 
- SUD Autoroutes 
- SUD Aviation civile (syndicat de l’administration de l’aviation civile) 
- SUD Banques 
- SUD Caisses d’Épargne 
- SUD CDC 
- SUD Centrale MINEFI 
- SUD Chimie Pharma "Solidaires dans la chimie" 
- SUD Collectivités territoriales 
- SUD Crédit Agricole 
- SUD Culture Solidaires 
- SUD Education 
- SUD Energie (EDF-GDF) 
- SUD Etudiant 
- SUD FNAC 
- SUD FPA Solidaires (formation professionnelle des adultes) 
- SUD Groupe GFI (GFI Informatique) 
- SUD INSEE 
- SUD Michelin 
- SUD Protection sociale 
- SUD PTT 
- SUD Rail 
- SUD Recherche EPST (CNRS, INRA, INSERM...) 
- SUD Rural (Ministère de l’agriculture) 
- SUD Santé-Sociaux 
- SUD Sonacotra 
- SUD Travail affaires sociales 
- SUD Trésor 
- SUD VPC 
- SUI (Syndicat de la direction de l’industrie au Ministère des finances) 
- SUPPer (Syndicat unitaire et pluraliste du personnel - secteur industrie) 
- Union syndicale Solidaires industrie (USSI)

9. AUDIENCE

- Élections prud’homales 2002 : 1,52 % 
- Élections comités d’entreprise 2004-2005 : 2,5 % (1,7 % en 2000-2001)

10. LES LIENS PRINCIPAUX

- AC ! (Agir Contre le Chômage) 
- Confédération Paysanne 
- CADAC 
- FASTI 
- DAL (Droit au Logement) 
- MRAP 
- MNCP 
- ATTAC 
- Mouvement des Sans Papiers 
- Droits Devant
- Act up Paris 
- Ras l’front 
- Greenpeace France
- Mouvement Immigration et Banlieues
- Stop précarité

(JPEG)

 

ImprimerE-mail