L'expert des relations

sociales et syndicales

La nouvelle équipe dirigeante de la CGT

Le 49ème congrès de la CGT a procédé au renouvellement des instances dirigeantes de la confédération : la Commission exécutive confédérale et le Bureau confédéral, à la tête duquel Bernard Thibault a été reconduit pour un quatrième mandat de trois ans.

Les instances confédérales soumises à renouvellement à l’occasion du congrès confédéral sont la Commission exécutive confédérale, le Bureau confédéral et la Commission financière et de contrôle.

Ces instances ne sont pas, dans les faits, directement élues par les syndicats réunis en congrès.

La Commission exécutive et la Commission financière et de contrôle sont certes élues par le congrès. Mais les candidats (leur nombre, les candidats eux-mêmes) sont définis par le Comité confédéral national, le CCN, qui n’est pas lui-même une instance élue.

Le vrai pouvoir, c’est le CCN

Le CCN est « l’instance souveraine entre deux congrès » (article 28 des statuts de la CGT). Il est constitué des secrétaires généraux des fédérations et des unions départementales qui ont voix délibérative, soit 127 membres. Quelque 87 autres membres ont voix consultative : les membres de la Commission exécutive, de la Commission financière et de contrôle, les représentants des Comités régionaux, des structures cadres, retraités, chômeurs, jeunes et consommateurs.

Le CCN est donc bien « l’appareil » de la CGT qui définit la Commission exécutive, laquelle fonctionne, comme le précise l’article 29 des statuts de la CGT, « sous le contrôle du CCN ».

Il en est de même pour la Commission financière et de contrôle.

Au temps où le Parti communiste contrôlait étroitement la CGT, le CCN se trouvait composé de façon quasi-exclusive par des militants communistes, certains occupant des places de choix au Comité central et au Bureau politique du PCF (le secrétaire général de la CGT ayant toujours été, de Benoît Frachon à Bernard Thibault non compris, membre du Bureau politique du PCF).

Ce n’est plus le cas aujourd’hui, même si la proportion de communistes au sein du CCN reste très élevée.

Il est à noter qu’à aucun moment de la préparation ou du déroulement du congrès, la liste des membres du CCN n’a été rendue publique. Quand on sait que cette instance est la clé de voûte de tout l’édifice confédéral, celle qui contrôle les autres instances, on peut encore espérer des progrès que la « glasnost » et la « perestroïka » ont à faire à la CGT.

Pour sa part, le Bureau confédéral est choisi « dans la Commission exécutive » (article 30 des statuts).Dans et non pas par : la différence est considérable. En effet, c’est le CCN - encore lui - et non pas la Commission exécutive qui élit, à l’occasion du congrès ( il pourrait le faire en dehors de cet évènement), les membres du Bureau confédéral, dont un secrétaire général et un administrateur (trésorier). Les membres du Bureau confédéral sont, du reste, « révocables par le CCN ».

La nouvelle Commission exécutive

La Commission exécutive confédérale élue par le ,49ème congrès sur proposition du CCN, compte 54 membres. Les candidatures, appelées à se manifester en mai 2009, ont été examinées par le Comité confédéral national (CCN) qui a validé, dans un premier temps (en août 2009), une liste de 93 noms (liste publiée dans Le Peuple du 02 septembre 2009, supplément au n°1688).

JPEG - 10.4 ko
10 décembre : Graziella LOVERA annonce la composition de la nouvelle Commission exécutive

Cette liste a été réexaminée par le même CCN, les 3 et 4 novembre, et ramenée à 54 candidats. Une troisième réunion du CCN, le 9 décembre au soir, confirme cette liste, présentée le lendemain aux syndicats réunis en congrès.Celui-ci a approuvé cette liste en l’état, tous les candidats ayant obtenu plus de 50% des suffrages.

La composition de la nouvelle Commission exécutive confédérale exprime une réflexion préalable très fine.

En effet : 
- la parité est rigoureusement établie : 27 femmes et 27 hommes. 
- 26 membres sont du secteur public et 28 du privé. 
- les catégories socio-professionnelles sont dosées : 10 ouvriers, 18 employées, 8 techniciens, 3 agents de maîtrise, 12 cadres, 2 ingénieurs, 1 enseignante. 
- 3 membres ont 30 ans ou moins, 15 ont entre 31 et 40 ans, 24 ont entre 41 et 50 ans, 12 ont entre 51 et 61 ans. 
- la moyenne d’âge est de 44,5 ans. 
- 27 membres sont reconduits et 27 sont nouveaux.

ALLAL Meïssa, Sociétés d’études présentée par le Val-d’Oise
ALPHON-LAYRE Alain, Santé-action sociale présenté par le Gard
ANGEI Fabrice, Services publics, présenté par les Services publics
ARNAUD Elvida, FNME, présentée par la FNME
AUBIN Eric, Construction, présenté par la Construction
AUBRY Caroline, Services publics, présentée par le Val-de-Marne
BENSELLA Lynda, Métallurgie, présentée par l’Isère
BERTRAND Marie-Laurence, Finances, présentée par les Finances
BLANCHE Francine, Métallurgie, présentée par la Métallurgie
BONAVENT Florence, Chimie, présentée par la Chimie
BOUVIER Pascal, Bois, présenté par le Maine-et-Loire
CHAY Michèle, Commerce, présentée par le Commerce
DEBAY Pascal, Santé-action sociale, présenté par la Meurthe-et-Moselle
DEPLOBIN Stéphane, Filpac, présenté par l’Indre-et-Loire
DONEDDU Michel, FNME, présenté par l’Ugict
DUPONT Frédérique, Services publics, présenté par le Val-de-Marne
DUYNSLAEGER Colette, FAPT, présentée par la FAPT 
FERON Magali, FAPT, présentée par la Seine-Saint-Denis
FERREIRA Caroline, Santé-action sociale, présentée par la Santé-action sociale
FOURIER Paul, Transports, présenté par les Transports
FUCHET Annie, FAPT, présentée par la Saône-et-Loire
FUVEL Florence, Santé-action sociale, présentée par l’Isère
GENISSON Sabine, Finances, présentée par les Alpes-Maritimes
GEVAUDAN Simon, Services publics, présenté par le Gard
HUARD Irène, FNME, présenté par l’Ugict
IMBRECHT Frédéric, FNME, présenté par la FNME
JOLY Pascal, Cheminots, présenté par les Yvelines
KOTLICKI Marie-Jo, Finances, présentée par l’Ugict
LAGHA Amar, Commerce, présenté par le Rhône
LALYS Denis, Organismes sociaux, présenté par les Organismes sociaux
LATTAUD Philippe, FNME, présenté par le Val-d’Oise
LE BOT Agnès, Services publics, présentée par le Nord
LEPAON Thierry, Métallurgie, présenté par le Calvados
LESAGE Valérie, Organismes sociaux, présentée par la Seine-et-Marne
LICHAU Patrick, Banques et Assurances, présenté par les Finances
MALENFANT Yannick, Travailleurs de l’État, présenté par les Travailleurs de l’État
MARCEL Jérôme, Transports, présenté par la Haute-Marne
NATON Agnès, FAPT, présentée par la Haute-Savoie
OUSSEDIK Mohammed, Verre-Céramique, présenté par le Verre-Céramique
PASTRE Lionel, Chimie, présenté par le Tarn
PERRET Catherine, Ferc, présentée par la Ferc
PETTAVINO Thierry, Commerce, présenté par les Bouches-du-Rhône
PRIGENT Florence, Organismes sociaux, présentée par l’Ille-et-Vilaine
PRIGENT Nadine, Santé-action sociale, présentée par la Santé-action sociale
RABHI Maurad, THC, présenté par THC
RICHARD Ghyslaine, Organismes sociaux, présentée par la Gironde
RUSSEIL Laurent, Cheminots, présenté par les Cheminots
SAAVEDRA Marie-Paule, Santé-action sociale, présentée par le Vaucluse
SANCHEZ Daniel, Métallurgie, présenté par la Métallurgie
TEXIER Philippe, Cheminots, présenté par la Côte-d’Or
THIBAULT Bernard, Cheminots, présenté par les Cheminots
THIERY-CHERRIER François, Santé et Action sociale, présenté par le Puy-de-Dôme
VAGNER Françoise, Chimie, présentée par l’UCR
VIDALLET Gisèle, FAPT, présentée par la Haute-Garonne

Le nouveau Bureau confédéral de la CGT

Elu par le CCN à l’occasion du 49ème congrès, le nouveau Bureau confédéral compte 8 membres, au lieu de 12 précédemment. 3 membres seulement restent en poste (Thibault, Doneddu, Naton) les 5 autres sont nouveaux.

(JPEG)
Bernard Thibault à l’annonce de sa réélection au secrétariat général de la CGT

Comme pour la Commission exécutive confédérale, le « casting » du Bureau confédéral a été soigneusement préparé : 
- 4 hommes et 4 femmes ; 
- 1 ouvrier (un seul : Thibault), 2 employés, 2 techniciens, 2 cadres, 1 ingénieur ; 
- 1 représentant de la diversité (Oussedik remplace Rahbi) ; 
- une ouverture au commerce - services mais aussi la fin d’un représentant des métaux.

Nom Date d’entrée Age Secteur Catégorie Professionnelle Organisation ayant présenté la candidature au Bureau confédéral
Michèle CHAY 2009 48 Privé Employé Commerce et Services
Michel DONEDDU 2000 58 Public Ingénieur UGICT
Philippe LATTAUD 2009 49 Public Technicien Val d’Oise
Agnès LE BOT 2009 40 Public Cadre Nord
Agnès NATON 2006 48 Public Employé Haute -Savoie
Mohammed OUSSEDIK 2009 39 Privé Cadre Verre et Céramique
Nadine PRIGENT 1999 51 Public Technicien Santé et Action Sociale
Bernard THIBAULT 1999 49 Public Ouvrier Cheminots
(JPEG)


Imprimer E-mail