L'expert des relations

sociales et syndicales

CFDT : la nouvelle équipe dirigeante

Du 2 au 6 juin 2014, à Marseille, 2000 délégués CFDT se sont réunis en congrès confédéral. Dans un contexte interne apaisé et studieux, ce 48ème congrès a renouvelé l’équipe dirigeante, optant pour la parité hommes - femmes et le rajeunissement de l’équipe.

- La Commission exécutive -

Le Bureau national élu par le 48e congrès s’est réuni le 5 juin 2014. La Commission exécutive conserve sa structure traditionnelle : un secrétaire général, un secrétaire général adjoint, un trésorier et des secrétaires nationaux, soit une équipe de dix personnes ; avec la particularité pour ce 48ème congrès d’avoir cinq hommes et cinq femmes. Rajeunie et féminisée, la Commission exécutive a été élue jeudi 5 juin avec d’excellents scores offrant à tous une belle légitimité : le membre le mieux élu a recueilli 100% des suffrages, les moins bien élus 89,24% des voix. Laurent Berger, secrétaire général de l’organisation, peut se féliciter de 98,31% des voix.

Le Bureau national a élu à la Commission exécutive, composée de dix membres donc, autour des trois dirigeants suivants :

  •  Laurent Berger, réélu comme secrétaire général. Agé de 45 ans, conseiller en insertion professionnelle. 
  •  Véronique Descacq, entrée à la Commission exécutive en 2010, elle devient secrétaire générale adjointe. Sa nomination permet à la CFDT de se doter d’un « numéro 2 » d’un âge proche de celui de Laurent Berger, de sexe féminin et venant d’un secteur professionnel (les banques) où la CFDT est bien implantée ;  
  •  Thierry Cadart, 52 ans, fait son entrée à la Commission exécutive en 2010 et devient le 5 juin 2014, trésorier confédéral, remplaçant Marcel Grignart resté neuf années à la Commission exécutive.

C’est autour d’une équipe rajeunie, d’une moyenne d’âge de 46,7 ans et ayant opté pour la parité hommes-femmes que Laurent Berger devra conserver son cap, ouvert le 29 novembre 2012 visant à « reconstruire l’avenir avec les salariés », l’emploi et le travail.

- Comment sont élus les membres ? -

Si l’on observe de façon superficielle le fonctionnement des organisations syndicales, on pourrait être tenté de croire que les mécanismes démocratiques fonctionnent bien et que les équipes dirigeantes sont directement élues par les syndicats de base à l’occasion de leur congrès confédéral.

Pour la CFDT, les apparences sont là. Les 2000 délégués réunis au congrès de Grenoble représentaient environ 1350 syndicats et étaient porteurs de 29585 mandats. Les congrès CFDT ont aujourd’hui lieu tous les quatre ans. C’est donc pour les quatre prochaines années - jusqu’en 2018 - que le congrès a élu le Bureau national, lequel a choisi en son sein la Commission exécutive, animée par le secrétaire général. 
Le mode de désignation de l’exécutif confédéral (Bureau national et Commission exécutive) n’est donc pas celui de l’élection directe par les syndicats de base réunis pour la circonstance en congrès.

A la CFDT, la Commission exécutive est bien l’instance de direction quotidienne de la confédération. Composée de 12 membres au maximum, son effectif a été cette année fixé à 10.

La Commission exécutive est élue par le Bureau national (39 membres). 
En fait, les candidatures au Bureau national ne sont pas le fait direct des syndicats de base. Ceux-ci, réunis en congrès confédéral, ont à élire des candidats présentés dans 4 catégories distinctes :

1ère catégorie : les candidats présentés par les fédérations 
2ème catégorie : les candidats présentés par les unions régionales 
3ème catégorie : les candidats présentés par le Bureau national sortant 
4ème catégorie : les candidats présentés par l’Union des cadres

JPEG - 119.9 ko

- Fonctions et missions de la Commission exécutive -

Laurent Berger (né le 27 octobre 1968) 
Secrétaire général 
Responsable de la politique générale  
Responsable du fonctionnement des instances  
Responsable de la représentation CFDT  
Responsable de la politique de communication  
Responsable de la politique d’information des responsables CFDT

Véronique Descacq (née le 27 février 1962) 
Secrétaire générale adjointe 
Responsable de la coordination de la politique d’action revendicative et de sa déclinaison en termes d’accompagnement des militants 
Responsable de la politique de l’emploi Responsable de la politique économique dont l’économie sociale et solidaire 
Responsable des relations intersyndicale

Thierry Cadart (né le 24 mai 1960)  
Trésorier confédéral 
Responsable de la politique organisationnelle 
Responsable de la politique de formation syndicale et de l’ICEFS 
Responsable de la politique de renouvellement des responsables 
Responsable de la coordination au CESE 
Président d’IRIS

Jocelyne Cabanal (née le 9 décembre 1964) 
Secrétaire nationale 
Responsable de la politique de santé, de la famille et de la dépendance 
Responsable de la politique de financement de la protection sociale et de fiscalité 
Responsable de la politique en direction des fonctions publiques, de la réforme et des évolutions de l’Etat et des questions de défense 
Responsable de la documentation et des archives

Hervé Garnier (né le 6 novembre 1958) 
Secrétaire national 
Responsable de la politique en matière d’organisation et de vie au travail, du temps de travail, de la santé au travail et du handicap. 
Responsable de la mise en oeuvre du service aux adhérents Responsable de la politique en matière de vacances - culture - loisirs - tourisme 
Président de l’Espace Belleville

Marylise Léon (née le 23 novembre 1976) 
Secrétaire nationale 
Responsable de l’évolution des règles du dialogue social et de la politique en direction des IRP 
Responsable de la politique du développement durable, des politiques industrielles, de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la coordination en matière de RSE 
Responsable de la politique ISR 
Responsable des relations avec les experts et de la programmation des études

Jean-Louis Malys (né le 5 novembre 1959) 
Secrétaire national 
Responsable de la politique sur les retraites 
Responsable de la politique de l’immigration 
Responsable de la lutte contre les discriminations et de la lutte contre le racisme 
Responsable des relations extérieures (politiques et mouvement associatif) 
Responsable des systèmes d’information 
Responsable de la politique éditoriale de tous les titres CFDT y compris le site.

Inès Minin (née le 16 novembre 1980) 
Secrétaire nationale 
Responsable de la politique des garanties collectives en matière de salaire (y compris la part variable) et de la politique de consommation et pouvoir d’achat 
Responsable de la politique de développement et pratiques syndicales 
Responsable de la politique en direction des jeunes

Yvan Ricordeau (né le 12 mai 1972) 
Secrétaire national 
Responsable de la politique internationale et européenne et en direction des DOM-TOM 
Responsable de la politique de formation initiale et continue et de la GPEC 
Responsable de la politique des territoires 
Président de l’Institut Belleville

Marie-Andrée Séguin (née le 14 avril 1956) 
Secrétaire nationale 
Responsable de la politique en direction des petites entreprises 
Responsable de la politique de formation initiale et continue et de la GPEC 
Responsable de la politique en direction des femmes en matière d’égalité professionnelle et de condition féminine 
Responsable de la politique du cadre de vie et du logement 
Responsable de la politique sur la justice

- Laurent Berger : bio express -

JPEG - 36.3 ko

Né le 27 octobre 1968 (45 ans) à Guérande (Loire Atlantique) 
Conseiller en insertion professionnelle 
Marié et père de 3 enfants 
Fils d’une auxiliaire de puériculture et d’un ouvrier soudeur aux chantiers navals de l’Atlantique. 
Titulaire d’une maitrise d’histoire étudiée à Nantes, Laurent Berger devient permanent de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) au siège national à Courbevoie, en 1991. _ De 1992 à 1994, il en est le secrétaire général. 
En 1996 (il a 28 ans), il devient permanent à l’union locale CFDT de Saint-Nazaire. Il y devient spécialiste des questions d’emploi et de la place des jeunes au sein de la CFDT. 
En 2003, il est élu secrétaire général de l’union régionale CFDT des Pays de la Loire. La même année, il intègre le Bureau national de la CFDT. 
Le 17 juin 2009, il est élu à la Commission exécutive confédérale. 
En mars 2012, il est secrétaire général adjoint de la CFDT. A ce titre, il est chargé des négociations sur l’assurance chômage et l’emploi des jeunes. Il coordonne l’action revendicative de la CFDT. 
Il est élu comme secrétaire général le 29 novembre 2012 et succède à François Chérèque.

- Véronique Descacq : bio express -

JPEG - 48.3 ko

Née le 27 février 1962 (52 ans) à Paris (Ile de France) 
Profession : Responsable d’agence bancaire 
Parcours militant : 
1987 déléguée syndicale BRED Banque Populaire 
1999 déléguée syndicale nationale groupe banque populaire 
2005 secrétaire générale de la fédération des banques 
2009 : secrétaire nationale 
2014 : secrétaire générale adjointe

- Thierry Cadart : bio express -

JPEG - 10 ko

Né le 24 mai 1960 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) 52 ans  
Père de 2 enfants 
Profession : Enseignant (professeur de mathématiques) 
Parcours militant :  
1998 : Elu au Conseil fédéral des syndicats généraux de l’Education nationale (SGEN-CFDT)  
2000-2003 : Secrétaire de l’Union professionnelle régionale d’Aquitaine  
2003-2005 : Secrétaire de l’Union professionnelle régionale Midi-Pyrénées  
2005-2006 : Secrétaire du SGEN-CFDT Midi-Pyrénées  
2006-2007 : Secrétaire national de la fédération SGEN-CFDT  
2007 : Secrétaire général de la fédération SGEN-CFDT  
2008 : Elu au Bureau national confédéral  
12 décembre 2012 : Élection à la Commission exécutive confédérale 5 juin 2014 : Trésorier

- Le bureau national -

GIF - 72.8 ko

 

ImprimerE-mail