L'expert des relations

sociales et syndicales

  • Accueil

La situation sociale et syndicale dans le nouveau contexte politique


Séance d’actualité

 
La situation sociale et syndicale dans le nouveau contexte politique

Jeudi 29 juin 2017
Paris 14h00 – 18h00
 

Au lendemain des élections présidentielle et législatives (deuxième tour : 18 juin), les réformes sociales annoncées par le président de la République vont être mises en œuvre.

Quelles seront ces réformes ? A quelle vitesse et de quelle manière seront-elles conduites ? Comment vont se positionner les différents partenaires sociaux ?

De la réponse à ces questions dépendent tout à la fois la concrétisation des projets gouvernementaux et l’évolution du climat social, dans le pays et les entreprises, en préfiguration de la rentrée sociale.

La séance d’actualité du jeudi 29 juin 2017 permettra de faire le point et d’anticiper.

 


stephanie matteuti            bvivier

Avec Mme Stéphanie Matteudi, M. Bernard Vivier


La situation sociale et syndicale dans le nouveau contexte politique 

 
14h00 – 18h00
 
Les projets sociaux du nouveau gouvernement
-  La nouvelle équipe gouvernementale en charge des questions sociales. Les ministres concernés, leur cabinet.
-  Les projets du gouvernement, les priorités, les contraintes. Du programme électoral d’Emmanuel Macron aux réformes envisagées. Les grands dossiers sociaux.
 
 
Réformer vite et bien : quoi faire ? comment le faire ?
-  Plafonnement des indemnités prud’homales, fusion des instances représentatives du personnel, assurance chômage, formation professionnelle.
-  Réécriture du code du travail, hiérarchie des normes et négociation d’entreprise, referendum d’entreprise.
-  Les ordonnances : un calendrier serré.
-  Comment éviter les conflits sociaux ? Du bon usage du concept de flexisécurité.
 
 
Le positionnement des acteurs syndicaux et patronaux
-  Les résultats 2017 de la représentativité syndicale et patronale : leur impact sur les relations entre organisations.
-  Comment les organisations syndicales peuvent accueillir les réformes gouvernementales ? Peut-on voir se reconstituer un front syndical anti-réformes Macron ?
-  Comment peut se positionner Force ouvrière ? La CGT a-t’elle les moyens et les alliés d’une action d’opposition ? Quel degré de compréhension des réformes la CFDT peut-elle accepter ?
-  La succession, en 2018, de Pierre Gattaz (MEDEF), de Jean-Claude Mailly (Force ouvrière)
 
 
Tarif : 545,-€ HT + TVA 20 % =  654-€ TTC
La participation comprend une documentation d’appui.
Vous pouvez vous inscrire :
- en ligne sur : www.istravail.com
- par fax : 01.45.50.37.20
- par courrier à IST, 12 rue Edmond Valentin, 75007 Paris
- ou en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



ImprimerE-mail