L'expert des relations

sociales et syndicales

Quelle rentrée sociale 2022 ? 



Une journée d’actualité sociale

organisée par l’IST à Paris le mardi

25 octobre 2022

Le mot incertitude caractérise la rentrée 2022 : incertitudes politiques, incertitudes économiques, incertitudes sociales.

Les discours sont souvent ceux de l’inquiétude : risques environnementaux, risques de pénurie, craintes sur le pouvoir d’achat.

Pour autant, l’activité économique renoue avec la croissance et l’emploi est en nette amélioration. Pour l’instant tout au moins.

Que peut-on prévoir ? Vers où va l’économie ? Comment gérer les revendications salariales ? Comment le climat social peut-il lui-même évoluer ? Les syndicats sont-ils toujours capables de conduire la grogne sociale ?

Dans les entreprises, quels points de veille établir ? Quelles actions déployer ?

La journée du mardi 25 octobre 2022 permettra, avec votre concours actif, de faire le point et d’anticiper.

M. Pierre-André IMBERT, secrétaire général adjoint de l’Elysée, exposera les lignes-force des réformes gouvernementales à venir.

M. Frédéric SOUILLOT, secrétaire général de Force ouvrière, apportera son regard sur l’actualité et sur l’évolution des relations sociales.


Avec Messieurs Gilles Koléda, économiste, Université de Tours, et Bernard Vivier, Institut supérieur du travail


 intervenants

Force ouvrière : la nouvelle équipe dirigeante

Imprimer

Ils sont treize, dont deux nouveaux, à former le Bureau confédéral de Force ouvrière élu à l'occasion du 20 ème congrès confédéral.

Marc BLONDEL, secrétaire général, et Robert SANTUNE, secrétaire confédéral, ont quitté leurs fonctions à la tête de Force ouvrière.

Comme prévu par les statuts [1], le Comité confédéral national (CCN) de FO - le parlement de l’organisation qui rassemble les représentants de 33 fédérations professionnelles et de 103 unions départementales - a procédé le 7 février à l’élection d’un nouveau Bureau confédéral. Elu, avec plus de 94 % des voix, secrétaire général de l’organisation syndicale, c’est Jean-Claude MAILLY qui remplace Marc BLONDEL. Lequel quitte ses fonctions après 15 années de mandat. Voici la composition de ce Bureau, dont les responsabilités seront attribuées ultérieurement :

- Secrétaire général :Jean-Claude MAILLY
- Trésorier :Roland HOUP
- Secrétaires confédéraux :
Michelle BIAGGI (sortante)
Jean-Marc BILQUEZ (sortant)
Bernard DEVY (sortant)
Jean JAYER (sortant)
Jean-Claude MALLET (sortant)
Gérard MAZUIR (entrant)
Michèle MONRIQUE (sortante)
Marie-Suzie PUNGIER (sortante)
Jean-Claude QUENTIN (sortant)
René VALLADON (sortant)
Yves VEYRIER (entrant)

Jean-Claude MAILLY : bio express

- né le 12 mars 1953 à Béthune (Pas de Calais) d’une famille de militants Force ouvrière
- DEA de sciences économiques et sociales
- 1978 :
chargé d’études à la Sécurité sociale
adhésion à Force ouvrière
- 1981 : permanent au secrétariat confédéral
- 1994 à 1999 : membre du Conseil économique et social
- 2000 : entrée au Bureau confédéral, en charge de la communication
- 4 septembre 2003 : candidat au secrétariat général de la confédération
- 7 février 2004 : élu secrétaire général

[1] voirLes Etudes sociales et syndicales du 30/01/2004 : Comment est élu le secrétaire général de Force ouvrière ?


Sur Europe 1 le 01 mai 2022
« Le quinquennat sera-t-il social ? »

2021 12 16 BFMTV

Sur France Info TV le 28 avril 2022
« 1er mai : que représentent les syndicats en France ? »

 202205 001a

 

Les Mardis de l'IST

Connaître, échanger, se préparer

  • Décrypter les évolutions du climat social en France et dans les entreprises
  • Partager les expériences d’entreprise
  • Echanger avec des invités de haut rang
  • Anticiper et préparer son entreprise aux nouvelles organisations du travail et des relations sociales

Vous êtes : DRH, responsable affaires sociales, juriste en droit du travail
Inscrivez-vous :
Les Mardis de l’IST : 5 rencontres par an en visio-conférence (via Teams), une documentation d’appui, une relation permanente avec les experts de l’IST.

- -  Renseignements, inscription - -