L'expert des relations

sociales et syndicales

Quelle rentrée sociale 2022 ? 



Une journée d’actualité sociale

organisée par l’IST à Paris le mardi

25 octobre 2022

Le mot incertitude caractérise la rentrée 2022 : incertitudes politiques, incertitudes économiques, incertitudes sociales.

Les discours sont souvent ceux de l’inquiétude : risques environnementaux, risques de pénurie, craintes sur le pouvoir d’achat.

Pour autant, l’activité économique renoue avec la croissance et l’emploi est en nette amélioration. Pour l’instant tout au moins.

Que peut-on prévoir ? Vers où va l’économie ? Comment gérer les revendications salariales ? Comment le climat social peut-il lui-même évoluer ? Les syndicats sont-ils toujours capables de conduire la grogne sociale ?

Dans les entreprises, quels points de veille établir ? Quelles actions déployer ?

La journée du mardi 25 octobre 2022 permettra, avec votre concours actif, de faire le point et d’anticiper.

M. Pierre-André IMBERT, secrétaire général adjoint de l’Elysée, exposera les lignes-force des réformes gouvernementales à venir.

M. Frédéric SOUILLOT, secrétaire général de Force ouvrière, apportera son regard sur l’actualité et sur l’évolution des relations sociales.


Avec Messieurs Gilles Koléda, économiste, Université de Tours, et Bernard Vivier, Institut supérieur du travail


 intervenants

« La naissance de Force ouvrière »

Imprimer

Les ouvrages sur Force ouvrière sont peu nombreux. Celui-ci fournit un éclairage intéressant sur les premières années de la Confédération.

Les Presses Universitaires de Rennes publient les travaux d’un colloque organisé en octobre 2001 par le Centre d’histoire sociale de l’université Paris 1 et la Confédération Force ouvrière.

Par delà l’itinéraire de Robert BOTHEREAU (1901-1985), qui succéda à Léon JOUHAUX au secrétariat général de Force ouvrière en 1948, c’est toute l’histoire de la naissance de Force ouvrière qui est ici décrite.

(JPEG)

Les événements dramatiques qui conduisirent à la scission de la CGT fin 1947 et l’énergie farouche des militants Force ouvrière à poursuivre leur action syndicale hors de l’emprise du Parti communiste sont décrits à travers un ensemble de contributions éclairantes. Les relations internationales, les relations avec la CFTC, la physionomie des militants des branches professionnelles et des unions départementales font l’objet d’un regard complémentaire.

Robert BOTHEREAU fut membre du Bureau confédéral de la CGT, puis de la CGT-Force ouvrière pendant trente années, de 1933 à 1963, dont quinze au poste de secrétaire général, de 1948 à 1963, qu’il transmit à André BERGERON.

C’est donc toute la période agitée d’avant-guerre qu’il vécut dans l’exécutif confédéral, toute la tourmente de 1940-1945 qu’il traversa en s’engageant en Résistance. Robert BOTHEREAU eut aussi, au lendemain de la scission et dans un contexte politique et économique nouveau, à reconstruire une organisation sur les bases d’une pratique réformiste.

Cette pratique fut centrée sur quelques grandes orientations : la progression du pouvoir d’achat, le renforcement de la protection sociale, l’affirmation de la pratique contractuelle et de la liberté de négociation, le paritarisme dans l’administration des institutions sociales. Autant d’orientations qui, aujourd’hui encore, constituent, par delà les évolutions constatées au niveau confédéral, la caractéristique du syndicalisme Force ouvrière.

Comme l’indique Jean-Louis ROBERT dans sa préface, les ouvrages sur l’histoire de Force ouvrière ne sont pas nombreux. Celui-ci constitue un apport apprécié à la connaissance de la confédération.

« [La naissance de Force ouvrière. Autour de Robert Bothereau ». Sous la direction de Michel DREYFUS, Gérard GAUTRON et Jean-Louis ROBERT. Presses Universitaires de Rennes, 268 pages, 18,- €.

Les Etudes sociales et syndicales ont rendu compte (04 juillet 2003) de deux ouvrages également utiles à la connaissance de Force ouvrière :
- Qu’est-ce que Force ouvrière ?, par Marc BLONDEL. L’Archipel, 128 pages, 7,50 €
- Mémoires, par André BERGERON. Edition du Rocher, 200 pages, 18,- €


Sur Europe 1 le 01 mai 2022
« Le quinquennat sera-t-il social ? »

2021 12 16 BFMTV

Sur France Info TV le 28 avril 2022
« 1er mai : que représentent les syndicats en France ? »

 202205 001a

 

Les Mardis de l'IST

Connaître, échanger, se préparer

  • Décrypter les évolutions du climat social en France et dans les entreprises
  • Partager les expériences d’entreprise
  • Echanger avec des invités de haut rang
  • Anticiper et préparer son entreprise aux nouvelles organisations du travail et des relations sociales

Vous êtes : DRH, responsable affaires sociales, juriste en droit du travail
Inscrivez-vous :
Les Mardis de l’IST : 5 rencontres par an en visio-conférence (via Teams), une documentation d’appui, une relation permanente avec les experts de l’IST.

- -  Renseignements, inscription - -