L'expert des relations

sociales et syndicales

  • Troisième tour social : une formule trompeuse

    Troisième tour social : une formule trompeuse

    Après l’élection présidentielle d’avril et les élections législatives de juin, allons-nous assister à des manifestations populaires, à des colères sociales dans la rue et sur les lieux de travail ? Plus qu’à une opposition au Parlement, le nouveau gouvernement va-t-il être confronté à une contestation de rue déstabilisatrice de la légitimité acquise par les urnes ?

    Lire la suite

  • Des élections en cachent d’autres

    Des élections en cachent d’autres

    Après les deux scrutins politiques (élection présidentielle, élections législatives), aurons-nous à gérer un « troisième tour social » ? Le climat social est incertain et fragile.

    Lire la suite

  • Orientations et méthodes de l’action syndicale dans l’entreprise

    Orientations et méthodes de l’action syndicale dans l’entreprise

    • 19-20 mai 2022 (1ère partie), 16-17 juin 2022 (2ème partie), sur 4 jours
    • 17-18 novembre 2022 (1ère partie), 8-9 décembre 2022 (2ème partie), sur 4 jours

    Lire la suite

Comment fonctionne le MEDEF ?

Imprimer

Le 5 juillet, l'assemblée générale du MEDEF élira le successeur d'Ernest-Antoine Seillière à la présidence de l'organisation. Quelles sont les structures et comment fonctionne le MEDEF ?

1. Les instances statutaires du MEDEF

- Le MEDEF structure 85fédérationsou branches professionnelles qui réunissent 600 syndicats de base, regroupant au total 750.000 entreprises en France. 70% des entreprises adhérentes ont moins de 50 salariés et 35% ont moins de 10 salariés. Sur le plan territorial, le MEDEF dispose d’un réseau de 155MEDEF territoriaux(autrefois appelés unions patronales).

- L’assemblée généraleest composée des délégués des organisations adhérentes (fédérations et MEDEF territoriaux, auxquels s’ajoutent les membres associés du MEDEF (CJD, Union des annonceurs, etc). Elle comprend 591 membres au plus, dont les trois quarts au moins doivent être des entrepreneurs en activité. Elle se réunit une fois par an.
C’est l’assemblée générale qui élit le président du MEDEF, les membres du Conseil exécutif et ceux du Comité statutaire.

- L’assemblée permanente, forte de 295 membres désignés par les organisations actives et associées du MEDEF, se réunit chaque mois. C’est un organe régulier d’information et de consultation.

- Le Conseil exécutif(45 membres au plus) élus par l’assemblée générale, se réunit une fois par mois pour administrer et fixer la politique générale du MEDEF.

- Le Bureaucomprend le Président et 11 autres membres élus par le Conseil exécutif en son sein. Il se réunit au moins une fois par mois.

- Le Comité statutaire(7 membres élus par l’assemblée générale) veille à l’application des statuts.

- Le Comité des mandats(8 membres) choisis par le Conseil exécutif organise la représentation du MEDEF dans les multiples lieux où le MEDEF dispose d’une représentation officielle.

- Le Comité financierprépare les comptes, le budget et les cotisations qui seront soumis pour approbation au Conseil exécutif.


(JPEG)

- 9 Groupes de propositions et d’actions(GPA) pilotent les travaux thématiques du MEDEF. Les services du MEDEF national sont composés de quelque 200 collaborateurs permanents, dont l’activité est coordonnée par le directeur général (Jacques CREYSSEL), sous l’autorité directe du président.

2. Le président du MEDEF

- Le président est élu pour cinq ans. Son mandat peut être renouvelé une fois, pour trois ans. C’est l’Assemblée générale qui le désigne. Les candidats doivent appartenir à une organisation membre actif du MEDEF ou à l’une de ses composantes.

- Cette année, le calendrier aura été le suivant :

o 9 mai : date limite de dépôt des candidatures

o 16 mai : audition des candidats par le Conseil exécutif

o 13 juin : avis du Conseil exécutif sur les candidatures (publication du nombre de voix recueillies par les candidats)

o 5 juillet : élection du président par l’assemblée générale.

(JPEG)

- Le président sortant : Ernest-Antoine Seillière (né en 1937 à Neuilly sur Seine).

o président de la commission économique du CNPF de 1988 à 1994

o vice-président du CNPF et membre du comité exécutif de 1988 à 1997

o succède à Jean Gandois en décembre 1997 à la tête du CNPF (il en est le septième président), transformé en octobre 1998 en MEDEF

o réélu pour trois ans (second mandat) à la présidence du MEDEF en 2003

o 1er juillet : fin de son mandat (terme théorique = décembre 2005) et prise de fonctions comme président de l’Union des confédérations et des employeurs d’Europe (UNICE), qui regroupe les organisations patronales de 32 pays d’Europe.

- Six candidats se sont déclarés à la succession du président Seillière. Deux d’entre eux (Charles Beigbeder le 28 mai et Francis Mer le 15 juin) se sont désistés. Francis Mer ayant formé un « ticket » avec Guillaume Sarkozy, ce dernier se trouve désormais seul à poursuivre son action. Les trois autres candidats sont Yvon Jacob, Laurence Parisot et Hugues-Arnaud Meyer.

A lire dans"Les Etudes sociales et syndicales".


- 29 janvier 2002 :le MEDEF est-il en campagne électorale ?

- 24 septembre 2004 :le MEDEF en bref

- 20 mai 2005 :aux origines du MEDEF : la CGPF


Sur Europe 1 le 01 mai 2022
« Le quinquennat sera-t-il social ? »

2021 12 16 BFMTV

Sur France Info TV le 28 avril 2022
« 1er mai : que représentent les syndicats en France ? »

 202205 001a

 

Les Mardis de l'IST

Connaître, échanger, se préparer

  • Décrypter les évolutions du climat social en France et dans les entreprises
  • Partager les expériences d’entreprise
  • Echanger avec des invités de haut rang
  • Anticiper et préparer son entreprise aux nouvelles organisations du travail et des relations sociales

Vous êtes : DRH, responsable affaires sociales, juriste en droit du travail
Inscrivez-vous :
Les Mardis de l’IST : 5 rencontres par an en visio-conférence (via Teams), une documentation d’appui, une relation permanente avec les experts de l’IST.

- -  Renseignements, inscription - -