L'expert des relations

sociales et syndicales

  • Troisième tour social : une formule trompeuse

    Troisième tour social : une formule trompeuse

    Après l’élection présidentielle d’avril et les élections législatives de juin, allons-nous assister à des manifestations populaires, à des colères sociales dans la rue et sur les lieux de travail ? Plus qu’à une opposition au Parlement, le nouveau gouvernement va-t-il être confronté à une contestation de rue déstabilisatrice de la légitimité acquise par les urnes ?

    Lire la suite

  • Des élections en cachent d’autres

    Des élections en cachent d’autres

    Après les deux scrutins politiques (élection présidentielle, élections législatives), aurons-nous à gérer un « troisième tour social » ? Le climat social est incertain et fragile.

    Lire la suite

  • Orientations et méthodes de l’action syndicale dans l’entreprise

    Orientations et méthodes de l’action syndicale dans l’entreprise

    • 19-20 mai 2022 (1ère partie), 16-17 juin 2022 (2ème partie), sur 4 jours
    • 17-18 novembre 2022 (1ère partie), 8-9 décembre 2022 (2ème partie), sur 4 jours

    Lire la suite

Les grèves en France de 2005 à 2018

Imprimer

D’année en année, le nombre de grèves diminue en France alors que dans les entreprises, la négociation et la signature d’accords grandissent. 

 

 *

*         *

 

En 2018 (dernières statistiques connues), 1,5% des entreprises de 10 salariés ou plus (soit 23% des salariés) ont connu une grève.

Sur une longue période, la conflictualité du travail est en diminution. Les statistiques récentes indiquent que :

- la probabilité de connaître une grève croît avec la taille de l’entreprise. En 2018, elle s’élève à 0,4% dans les entreprises de 10 à 49 salariés alors qu’elle atteint 30% dans les entreprises de 500 salariés ou plus.

- les rémunérations sont le motif principal des grèves (66% en 2018), loin devant l’emploi (19%), les conditions de travail (14%) et le temps de travail (11%).

- les grèves concernent particulièrement le secteur des transports et de l’entreposage : en 2018, 760 jours de grève pour 1000 salariés. La SNCF et Air France ont été affectées en 2018. En revanche, les services et la construction sont peu concernés. Dans le commerce, l’intensité des conflits du travail grandit (salaires, conditions de travail).

 

image001

 

 

image005

 

 

image002

La négociation collective en 2019. Bilan et rapports. Ministère du Travail. Edition 2020.

 

 

Entreprises ayant déclaré au moins une grève et nombre de jours de grève pour 1000 salariés de 2005 à 2017

 

image003

 

À lire aussi dans Les Études sociales et syndicales : La grève est-elle un sport national ? par Dominique Andolfatto, 5 octobre 2007.

Sur Europe 1 le 01 mai 2022
« Le quinquennat sera-t-il social ? »

2021 12 16 BFMTV

Sur France Info TV le 28 avril 2022
« 1er mai : que représentent les syndicats en France ? »

 202205 001a

 

Les Mardis de l'IST

Connaître, échanger, se préparer

  • Décrypter les évolutions du climat social en France et dans les entreprises
  • Partager les expériences d’entreprise
  • Echanger avec des invités de haut rang
  • Anticiper et préparer son entreprise aux nouvelles organisations du travail et des relations sociales

Vous êtes : DRH, responsable affaires sociales, juriste en droit du travail
Inscrivez-vous :
Les Mardis de l’IST : 5 rencontres par an en visio-conférence (via Teams), une documentation d’appui, une relation permanente avec les experts de l’IST.

- -  Renseignements, inscription - -