L'expert des relations

sociales et syndicales

Les Etudes sociales et syndicales

_____________


recherche ist etudes

Une journée à l'Assemblée générale de la CFDT

Imprimer

La CFDT tenait, les 28 et 29 novembre dernier, l'Assemblée générale de ses syndicats. Ce fut l'occasion du passage de relais de François Chérèque vers Laurent Berger. Ce fut aussi un important travail de réflexion interne pour renforcer et moderniser la CFDT. Objectif : un syndicalisme de proximité.

Lire la suite

CFDT : les années Chérèque

Imprimer

Secrétaire général de la CFDT depuis 2002, François Chérèque passe le relais à Laurent Berger. Un passage de témoin bien préparé, dans une organisation désormais ancrée dans le réformisme syndical. A la CFDT, le changement de secrétaire général est un simple changement de tête, pas de ligne ou d'orientation.

Lire la suite

La stratégie du comité de grève

Imprimer

La tradition française des conflits sociaux dispose de plusieurs marqueurs historiques : il y eut la grève avec occupation d'usine du Front populaire en 1936, la grève autogestionnaire de 1973 chez Lip, la grève avec menace de faire couler l'acide chez Cellatex en 2000 ou de faire sauter l'usine chez New Fabris en 2009. Il existe aussi une forme de grève qui s'est illustrée en 2009-2010 chez Continental : celle menée par un comité de grève autoproclamé. Peut-elle réapparaître aujourd'hui ?

Lire la suite

Lu pour vous : « Encore un mot »

Imprimer

Les mots nous permettent d'exprimer notre pensée. Eux-mêmes demandent à être définis, précisés tant leur sens est sujet à variation et à évolution. Comme Etienne de Montéty, les chroniqueurs spécialisés nous y aident.

Lire la suite

Qu'est-ce qu'un dialogue social exemplaire ?

Imprimer

En France, peut-on réduire les effectifs de 8 000 personnes et, dans le même temps, conduire un « dialogue social exemplaire » ? L'annonce, par le constructeur automobile PSA, d'une importante restructuration, génère inquiétude et protestation. Qu'est-ce donc qu'un dialogue social exemplaire ?

Lire la suite

Le NPA en bref

Imprimer

La candidature de Philippe Poutou à l'élection présidentielle de 2012 a permis au Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) de s'exprimer sur la scène politique. Les militants NPA sont aussi présents dans le mouvement syndical. Ils y portent les thèmes jadis promus par la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), dont est issu le NPA.

Lire la suite

Les ministres en charge du social

Imprimer

Installé le 15 mai 2012, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a aussitôt formé son gouvernement, rendu public le lendemain. Au lendemain du second tour des élections législatives, ce gouvernement a été légèrement remanié. Sa composition, rendue publique le 21 juin au soir, permet de jeter un ?il sur l'équipe gouvernementale en charge des questions sociales.

Lire la suite

Lutte Ouvrière en bref

Imprimer

Nathalie Arthaud a remplacé Arlette Laguiller comme porte-parole de Lutte ouvrière. Cette organisation politique, probablement la plus étanche des trois grandes composantes du mouvement trotskyste en France (on ne connait ni son adresse ni le nom de ses dirigeants), se montre très active sur le terrain des questions sociales. A la CGT, son influence est forte.

Lire la suite

Le Parti Ouvrier Indépendant en bref

Imprimer

Moins connu que Lutte ouvrière ou que le NPA, le Parti ouvrier indépendant (POI) n'en est pas moins actif, notamment dans les milieux syndicaux, où les disciples de Pierre Lambert (les « lambertistes ») sont bien implantés.

Lire la suite

Vote politique et proximité syndicale

Imprimer

A la dernière élection présidentielle, comment ont donc voté les sympathisants des organisations syndicales françaises ? Deux enquêtes nous apportent un éclairage intéressant sur les choix politiques des salariés qui, par ailleurs, expriment une sympathie syndicale.

Lire la suite

Lu pour vous : « Mélenchon le plébéien »

Imprimer

Jean-Luc Mélenchon, ancien dirigeant du Parti socialiste, co-président du Parti de Gauche qui, à l'occasion de cette campagne présidentielle, a réussi à conduire les (derniers) réseaux militants du Parti communiste ainsi qu'une partie de ceux de l'extrême gauche trotskyste, serait-il en passe de réaliser, le 22 avril prochain, un meilleur score que Georges Marchais en 1981 ?

Lire la suite